Prix LUX : Présentation

Le Prix Lux du Parlement européen récompense une fois par an un film européen illustrant l’universalité des valeurs européennes et la diversité culturelle.

« Les films sélectionnés pour le Prix Lux contribuent à diffuser différentes opinions sur quelques-uns des principaux enjeux sociaux et politiques du moment et, donc, à créer une identité européenne plus forte » , peut-on ainsi lire sur le site internet dédié au prix.

Plus concrètement, le Prix Lux apporte un soutien particulier à la distribution des œuvres au sein de l’Union européenne, considérée par l’organisation comme « le talon d’Achille du cinéma européen ».

De fait, contrairement aux États-Unis qui représentent un marché uniforme sur le plan linguistique, la diversité des langues pratiquées en Europe constitue un frein important à la circulation des films. Par conséquent, le film récipiendaire du Prix Lux se voit alloué des fonds pour le sous-titrage dans l’ensemble des 24 langues officielles de l’UE, ainsi que pour l’adaptation pour le public sourd et malentendant.

Abordant souvent des sujets graves ou « sociaux », les films sélectionnés et récipiendaires du prix Lux revêtent régulièrement une dimension politique et s’inscrivent dans l’actualité du moment. C’est par exemple le cas de Welcome (prix Lux 2009), réalisé par Philippe Lioret et abordant le parcours d’un jeune Kurde irakien sans-papier prêt à traverser la Manche à la nage pour rejoindre l’Angleterre. Ou encore de Mustang (prix Lux 2015), réalisé par Deniz Gamze Ergüven, qui traite de la question des (jeunes) femmes dans la société traditionnelle et patriarcale turque.

luc